Pour protéger vos informations, il est nécessaire de choisir et d’utiliser des mots de passe robustes, c’est-à-dire difficiles à retrouver à l’aide d’outils automatisés et à deviner par une tierce personne.

Voici quelques recommandations :

• Utilisez un mot de passe unique pour chaque service. En particulier, l’utilisation d’un même mot de passe entre sa messagerie professionnelle et sa messagerie personnelle est impérativement à proscrire ;

• Choisissez un mot de passe qui n’a pas de lien avec vous (mot de passe composé d’un nom de société, d’une date de naissance, etc.) ;

• Ne demandez jamais à un tiers de générer pour vous un mot de passe ;

• Modifiez systématiquement et au plus tôt les mots de passe par défaut lorsque les systèmes en contiennent ;

• Renouvelez vos mots de passe avec une fréquence raisonnable. Tous les 90 jours est un bon compromis pour les systèmes contenant des données sensibles ;

• Ne stockez pas les mots de passe dans un fichier sur un poste informatique particulièrement exposé au risque (exemple : en ligne sur Internet), encore moins sur un papier facilement accessible ;

• Ne vous envoyez pas vos propres mots de passe sur votre messagerie personnelle ;

• Configurez les logiciels, y compris votre navigateur web, pour qu’ils ne se « souviennent » pas des mots de passe choisis.


Si vous souhaitez une règle simple : choisissez des mots de passe d’au moins 12 caractères de types différents (majuscules, minuscules, chiffres, caractères spéciaux).


Deux méthodes pour choisir vos mots de passe :

• La méthode phonétique : « J’ai acheté huit cd pour cent euros cet après-midi » deviendra ght8CD%E7am ;

• La méthode des premières lettres : la citation « un tien vaut mieux que deux tu l’auras » donnera 1tvmQ2tl’A.